• Tél: 02 96 36 57 12

  • EN FR DE ES
  • Posts by Administrateur

    Cannabis thérapeutique CBD

    Le Chanvre Thérapeutique

    Le chanvre est sur tous les fronts, et notamment celui de la santé. Le chanvre est un allié vegan et super-protéiné de taille face aux malades cardiovasculaires. Mais aujourd’hui, nous allons parler de chanvre thérapeutique ! Diabolisé par le lobby pharmaceutique, il effraie souvent le grand public. Or, c’est une plante aux vertus curatives multiples.

     

    Le chanvre dans l’histoire de la médecine

    Histoire du chanvreHistoriquement, on retrouve le chanvre dans de nombreux traités de médecine ancestraux à travers le monde. Des textes anciens font état de son utilisation thérapeutique en Égypte ancienne, en Assyrie, en Perse, au Tibet, en Azerbaïdjan, en Grèce antique, en Palestine et dans les pays arabes.

    En Chine, il est mentionné dans le Shen Nung Pen Ts’ao, un ouvrage médical en 50 volumes datant de plus de 2000 ans avant J-C, et considéré pendant plusieurs siècles après sa rédaction comme une référence en médecine chinoise. Le chanvre était employé pour traiter les douleurs d’origine rhumatismale, la goutte, les “absences mentales“, le paludisme, le béribéri, le diabète, les vers intestinaux, la fièvre

    En Inde également, on fait l’apologie du chanvre et de ses vertus “magiques” dans le 4ème livre des Véda, écrit entre 1500 et 1200 avant J-C. On y trouve mention notamment de préparations cannabiques en traitement des troubles de la vésicule biliaire, du sommeil, contre la dépression, les céphalées, l’épilepsie ou encore en aphrodisiaque, ou même contre la lèpre. Le cannabis est l’une des plantes les plus courantes en médecine ayurvédique.

    On en trouvera par ailleurs en Europe. Dès le Moyen Âge, les herboristes en font un usage principalement externe, contre les abcès, tumeurs, etc. L’abbesse Hildegarde de Bingen en chantera également les louanges dans son traité sur la nature et les plantes médicinales Physica, en 1150.

    Il sera adopté dans la plupart des pays européens jusque dans les années 50, divers médicaments étant élaborés à base de sirop de cannabis, avant d’être interdit définitivement. Il sera banni de la pharmacopée américaine en 1937 et chassé des pharmacies françaises en 1953, victime de discrédit jeté par son côté “récréatif”, et par les lobbies des opiacés et du pétrole, qui s’accaparèrent les parts de marché ainsi vacantes.

     

    Chanvre CBDPrincipes actifs

    On retrouve dans le chanvre de nombreux composants médicalement intéressants, les 2 plus connus et utilisés étant le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD). Le THC a été identifié et isolé en 1964 par Raphaël Mechoulam, un scientifique de renommée mondiale pour ses recherches sur les cannabinoïdes, comme étant le composé actif contenu dans le chanvre, c’est à dire la molécule responsable des effets psychotropes. Il partage les vertus anti-inflammatoires, analgésiques de l’aspirine, sans les effets secondaires (troubles gastriques ou rénaux). Le second, le CBD, possède la plupart des propriétés thérapeutiques du THC, sans les effets psychotropes, mais doit cependant, pour être efficace, être administré de façon quotidienne.

    Ces composants sont assimilés par l’organisme par les récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps humain. En effet, il a été mis en évidence que l’organisme produit lui-même des endocannabinoïdes (ou cannabinoïdes endogènes), jouant un grand rôle dans la régulation de l’appétit, la perception des informations sensorielles relatives à la douleur ou encore la coordination des mouvements. Ces récepteurs se trouvent principalement sur les cellules du cerveau et de la moelle épinière, mais également sur celles du cœur, de l’intestin, des poumons, des voies urinaires, de l’utérus, des testicules, des glandes internes, de la rate et des globules blancs. Ainsi, l’organisme humain est naturellement équipé pour assimiler ces composants naturels.

    Il existe des dizaines de variétés différentes de chanvre, renfermant des taux de CBD et THC variables : d’où le fait que l’on trouve des variétés légales (THC < 0,2%) et d’autres non.

    Aujourd’hui, l’usage thérapeutique est interdit presque partout sur la planète, alors que les laboratoires dépensent des milliards pour synthétiser les substances naturellement présentes dans cette plante. Ces cannabinoïdes de synthèse sont utilisées à part dans des traitements, annulant l’effet d’entourage des molécules existant naturellement dans le chanvre à l’état pur, créant ainsi des déséquilibres et minimisant les effets bénéfiques.

     

    Huile CBDApplications

    Le chanvre thérapeutique a des applications médicales variées, que ce soit dans le traitement de la maladie ou des symptômes, notamment dans les cas de cancer, glaucome, sida, hépatite C, sclérose latérale amyotrophique, sclérose en plaques, maladie de Crohn, maladie d’Alzheimer, cachexie, douleurs graves et chroniques, vomissements graves, convulsions (y compris celles caractéristiques de l’épilepsie), spasmes musculaires graves ou persistants, diabète de type 2.

    Il peut être administré de différentes façons : fumé, en vaporisateur, en macérats (huile), tisane, etc. Cela dépendra du patient et de la pathologie.

     

    Actualité et réglementation

    C’est le THC, le composant psychoactif, qui fait débat dans l’exploitation du chanvre et est visé par les réglementations. Ainsi, il est légal de cultiver du chanvre contenant un taux de THCCBD inférieur à 0,2% et uniquement pour sa graine (usage alimentaire) ou pour sa fibre (construction, textile). Les têtes et feuilles, chargées en résine, et donc utiles à la préparation de médicaments, sont légalement interdites à l’exploitation.

    A ce jour, le recours au cannabis thérapeutique sous forme de médicaments est autorisé dans quelques pays, tels l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, Israël, le Canada et certains états américains et plus récemment l’Australie où ont été votées de nouvelles lois qui ouvrent la porte à l’usage du cannabis thérapeutique pour les malades atteints de douleurs et de maladies chroniques. Certains autres pays comme le Portugal, l’Espagne, les Pays-Bas et la République Tchèque, ont adoptés une approche de dépénalisation ou de tolérance à l’égard de la détention et de l’usage du cannabis sans pour autant en autoriser la culture ou la vente.

    En France, dans le sillon des États-Unis en 1937, il fut banni de la pharmacopée 1953. On ne trouve à ce jour que deux médicaments à base de cannabis qui soient autorisés : le Marinol, indiqué dans le cas de nausées associées à la chimiothérapie, stimulation de l’appétit (prescrit pour les troubles alimentaires tels que l’anorexie), glaucome (en baissant la pression intraoculaire) et troubles du comportement, de l’humeur et de l’anorexie chez les malades atteints d’Alzheimer ; et le Sativex, pour soulager les personnes atteintes de sclérose en plaques.

    Ces médicaments font l’objet d’une réglementation très stricte, ils sont délivrés par des médecins hospitaliers uniquement après reçu une ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation) auprès de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé). Ils restent de fait très peu accessibles aux patients.

    Cannabis thérapeutiqueEn France, il est autorisé de commercialiser et consommer des produits contenant du CBD. Il est néanmoins strictement interdit de commercialiser et de consommer des produits contenant du THC. Cependant, en raison de la réglementation française concernant la culture du chanvre, il est interdit de cultiver le chanvre pour ses sommités florales. Le CBD commercialisé et consommé légalement en France est donc forcément cultivé et transformé hors de France.

    Ces restrictions contraignent donc les malades à souffrir en silence ou à s’organiser en réseau pour s’automédiquer illégalement afin de se soulager. On ne désespère pas de voir la France rattraper son retard pour donner aux malades le moyen d’apaiser les douleurs et symptômes, voir de se guérir complètement grâce à ce remède naturel, car s’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, les recherches en cours sont plus qu’encourageantes ! De nombreux scientifiques se penchent sur l’effet des cannabinoïdes dans des pathologies telles qu’Alzheimer ou les addictions aux opiacés, deux problèmes de santé grandissants dans notre société et qui pourraient être endigués grâce à cette plante.

    Enfin, d’importantes recherches sont actuellement en cours sur l’effet du cannabis en tant qu’agent anticancer. En effet, l’injection de cannabinoïdes dans certaines cellules cancéreuses enverrait un message chimique entraînant, selon les cas, une diminution de la taille des tumeurs, jusqu’à une auto destruction complète des cellules tumorales.

    De très prometteuses découvertes sont donc à prévoir, à condition que les gouvernements fassent les bons choix pour nous permettre d’accéder aux meilleurs soins possibles.

     

    Sources :

    Le cannabis en médecine / The scientist / Le monde / Progress in Neuro-psychopharmacology & Biological psychiatrey 64 (2016) / National cancer institute / Journal of Alzheimer’s Disease.

    Lire la suite
    Randonnée et chanvre

    Chanvre et randonnée

    C’est l’été, le temps des escapades en pleine nature est de retour ! Nous allons de nouveau pouvoir marcher, courir, ramer, glisser,nager…

    Au gré des occasions qui nous seront proposées ou des disciplines pratiquées tout au long de l’année.

     

    Mais quelle place prendra le chanvre dans nos bagages d’été ?Sac à dos en chanvre

    Et si les bagages eux même étaient en chanvre ? Au cours de ces dernières années, la solidité reconnue de longue date du tissu de chanvre a incité des professionnels à mettre sur le marché des articles de bagagerie. Selon les styles et les marques, on y trouvera notamment de grands sacs à dos, à utiliser en randonnée par exemple.

    Le textile en chanvre est également apprécié pour le confort des marcheurs et des coureurs. On s’intéresse ici aux performances thermiques de la fibre de chanvre (au chaud comme au froid). Cette fibre détient  une qualité régulatrice puisque ce tissu reste, malgré tout, respirant. Marié à des matières telles que des microfibres ou certains matériaux issus du recyclage, il permet la confection de vêtements adaptés à la moyenne voir la haute montagne, ou aux sports de mer.

     

    Question santé et nutrition,

    Les axes principaux sont toujours les mêmes. Tant dans la vie quotidienne que pendant le sport. La base de notre alimentation devrait tourner essentiellement autour des protéines et des lipides. Les glucides (hydrates de carbone) ne doivent normalement pas excéder environ 60 à 70 grammes par jour.

    Dans ce cas de figure, les lipides (acides gras essentiels) fourniront à la cellule l’énergie qu’il lui faut. Le carburant indispensable pendant l’effort.

    La protéine participera à l’entretien, à la croissance et à la récupération du muscle. En d’autres termes, il s’agit du matériau de construction.

    Une fois de plus, de par sa remarquable composition et son équilibre diététique incomparable, la graine de chanvre, sous toutes ses formes, sera l’incontournable de vos vacances sportives et de vos randonnées !Enrergy Balls chanvre

     

    Un peu sportive !

    Pour les randonneurs promeneurs, la galette énergie est un allié sans pareil sous forme de barre énergétique (ou energy ball). La gourmandise diététique sans sucres ajoutés qui vous évitera tous les coups de pompe. On les trouve déjà en portions, sous forme de galettes énergétiques ou de carrés chanvrés. Afin de pouvoir pleinement revendiquer les allégations nutritionnelles liées au chanvre, ces préparations devront en contenir au moins 30%.

     

    Passionnément sport !

    Pour les mordus des kilomètres à pied, à cheval, à la nage, à la grimpe ou à vélo… Les fondeurs en règle générale. Un peu plus de rigueur sera primordiale. Il faudra tout d’abord anticiper la récupération afin d’éviter les lendemains et sur lendemains “pénibles”.

    Les graines de chanvre décortiquées sont une base solide pour construire et alimenter le muscle. Sous cette forme, elles contiennent 30% de protéines, soit 2 fois plus que la plupart des viandes et des poissons et 3 fois plus que l’œuf. Les 50% d’huile également présents contiennent les acides gras essentiels (oméga 3 & 6) et assurent ainsi l’apport d’énergie. On prendra seulement soin de caler ses besoins en fonction de son poids de forme, de la discipline pratiquée et de l’effort à fournir. On estime entre 0,8 et 1,5 g de protéine par kg de poids de forme.

     

    Sport à la folie !

    Chanvre sport

    Et puis, il y a des les professionnels, ou tout comme… On parle là de dizaines, ou même de centaines de kilomètres parcourus dans des conditions parfois extrêmes d’obstacles ou de dénivelés cumulés. Pour la majorité d’entre nous, c’est un autre monde. Rien que de regarder ces athlètes, nous sommes déjà fatigués. A cette cadence, il ne s’agit plus de jouer, il ne faut plus laisser trop de place au hasard sous peine de panne complète ou d’accidents.

     

    Pour ces athlètes, le chanvre sera adapté sous la forme :

    • Décortiquée : pour la richesse et la multiplicité des éléments qualifiés d’essentiels à l’organisme. 8 acides aminés essentiels + 88% d’acides gras essentiels (oméga 3 & 6). Il est très important de noter également que 50 grammes de graines de chanvre décortiquées assurent 100% de nos besoins journaliers en vitamine E.
    • De poudre de chanvre : aussi appelée protéines ou farine de chanvre. Elle contient 45 à 50% de protéines. Cette poudre hyper protéinée, biologique et crue est un complément alimentaire simple et très performant. Elle réajuste à la hausse le taux de protéines en fonction des besoins, mais sans “doper” l’organisme.

    De plus, ces deux produits peuvent être dégustés tels quels ou mélangés dans diverses préparations culinaires. Cuisiniers amateurs ou professionnels, à vous de jouer !

     

    Nous tenons à préciser que, depuis peu, le chanvre est sorti de la liste des substances interdites par l’Agence mondial antidopage. Les sportifs pouvant ainsi utiliser certaines propriétés des fleurs (CBD), intéressantes notamment en phrase de récupération lors de douleurs musculaires.

    Mais jusqu’où irons nous avec cette filière chanvre ?

     

    ☀️ Bel été chanvré à toutes et à tous ! ☀️

    Lire la suite
    huile de chanvre

    Les Huiles de Chanvre

    Lorsque l’on parle d’huile de chanvre, il est facile de s’y perdre. Il existe en effet plusieurs types d’huile, qui diffèrent par leur mode de production, leurs propriétés et leurs applications. Alimentation, cosmétique, huiles essentielles ou thérapeutiques… pas toujours facile de s’y retrouver ! Alors, qu’en est-il vraiment de toutes ces huiles, d’où viennent-elles et qu’en faire ? Faisons un peu la lumière sur la question.

    Huile de chanvreL’huile de graines de chanvre

    Obtenue par pressage des graines de chanvre (à froid, de préférence), c’est la forme la plus commune de l’huile de chanvre. Elle se trouve de plus en plus facilement dans les magasins bio, sur internet ou encore sur les salons bio. Elle est 100 % légale et n’a, bien sûr, aucun effet psychotrope, car elle est extraite des graines. Celles-ci ne contiennent jamais de THC (tétrahydrocannabinol, la molécule psy-choactive de certaines variétés de chanvre) et proviennent de variétés légales. Elle renferme donc moins de 0,2 % de THC, selon ce qu’imposent les législations française et européenne. Cette huile est néanmoins encore trop méconnue du grand public. Pourtant, ses applications se déclinent presque à l’infini !

    En usages externes et interne

    Beauté

    L’huile de chanvre est un véritable atout beauté dans votre salle de bain : très riche en acides gras essentiels, c’est un fantastique agent nourrissant, réparateur et décongestionnant pour votre peau. Telle quelle, elle peut être appliquée en soin quotidien pour hydrater, régénérer et redonner leur élasticité aux peaux sèches et abîmées, ou pour lutter contre les rides. Sèche au toucher, elle pénètre rapidement et ne laisse pas de film gras, ce qui la rend très agréable à l’utilisation. Elle apaise l ‘épiderme et contribue à réduire les rougeurs, pour un teint plus éclatant grâce à son action stimulante sur la microcirculation faciale et la production de cellules saines. Elle fait également des miracles en masque capillaire (seule ou en mélange avec du beurre de karité et des huiles essentielles), en redonnant souplesse et douceur aux cheveux secs et abîmés.

    Santé

    Hypoallergénique, anti-inflammatoire et apaisante, l’huile de chanvre est particulièrement bien adaptée aux peaux sensibles et dispose, par ailleurs, de vertus très intéressantes pour lutter contre les affections dermatologiques. En stimulant la microcirculation et par son action apaisante, elle fait disparaître les rougeurs et régule la production de sébum, ce qui en fait un allié de taille contre la coupe rose, l’eczéma, l’acné rosacée, le psoriasis ou encore les dermatites. En mélange avec de la propolis et du miel, elle devient une huile calmante, aux vertus antiseptiques, antidouleur, cicatrisantes et anti-inflammatoires puissantes. Ce cocktail redoutable apporte un apaisement immédiat grâce à sa pénétration rapide dans la peau, tout en favorisant la reconstitution cellulaire, et en calmant l’inflammation grâce aux oméga 3 et au pouvoir antioxydant des flavonoïdes. L’huile calmante est recommandée pour les problèmes de peau (coups, blessures, plaies, brûlures légères, œdèmes, escarres, nécroses), les infections (abcès, herpès, mycoses), piqûres et démangeaisons… Mais également en soin interne, en cas d’inflammation des voies respiratoires, du tube digestif, de la gorge, ou en cas de douleurs hépatiques et vésiculaires, ou encore rhumatismales. Enfin, on peut y recourir en prévention des maladies cardiovasculaires et du vieillissement cellulaire, notamment de la peau.

    Huile de chanvreDans l’alimentation

    Elle fait autant de bien dehors que dedans ! Très riche et équilibrée, l’huile de chanvre participe au bon fonctionnement du système cardiovasculaire grâce à ses exceptionnelles proportions d’oméga 3, 6 et 9. Elle aide à lutter contre l’hypercholestérolémie du fait de sa teneur en acides alpha-linoléniques (ALA). Sa composition en vitamine E et surtout en acides gras essentiels agit contre le vieillis sement du cerveau (qui est composé à 60 % de lipides) et protège la gaine myélinique des nerfs. De plus, contrairement au poisson par exemple, les chaînes lipidiques contenues dans son huile sont facilement digérées et conduites immédiatement au cerveau. Vous pouvez ainsi la savourer sur des plats chauds ou froids, sans jamais la frire. Elle vous ravira par son goût original, proche de la noisette.

    Huile essentielle

    Contrairement à l’huile de graines de chanvre, l’huile essentielle de chanvre est obtenue non pas à partir des graines, mais par distillation à la vapeur basse pression, généralement de la totalité de la plante et uniquement des fleurs pour les produits haut de gamme. Ce produit, plus ou moins concentré en éléments actifs en fonction des matières premières qui le composent, a une action relaxante sur les muscles et protectrice sur la peau, qui en font un agent parfait dans les huiles de massage et les produits cosmétiques. Son intérêt anti-inflammatoire et antifongique est également très utile contre les problèmes
    dermatologiques, en particulier l’eczéma. En aromathérapie, elle peut être utilisée dans un diffuseur, seule ou en complément d’autres huiles essentielles, ou encore tout simplement dans un bain pour se détendre et
    se relaxer. Elle a aussi fait ses preuves en inhalation, pour lutter contre l’asthme. Comme toutes les huiles essentielles, on ne doit l’employer que par petites quantités (3-5 gouttes).
    Lire la suite
    Graines protéines et huile de chanvre

    Le chanvre, un concentré de protéines végétales

    Le chanvre, un concentré de protéines végétales

    Et si nous parlions des protéines végétales et notamment des protéines de chanvre ?

    A l’ère de la malbouffe et de l’avènement du végétarisme, la tendance est aux modes de consommation alternatifs. On cherche sans cesse de nouvelles façons de cuisiner, de nouveaux aliments pour prendre soin de soi et de la planète, et on a bien raison !

    Dans le domaine de la nutrition, le chanvre fait encore une fois parler de lui : outre pour leurs apports parfaitement équilibrés en oméga 3 et 6, les graines de chanvre sont aussi prisées pour leur teneur particulièrement importante en protéines. En effet, on trouve dans la graine entière environ 20 à 25% de protéines, 30% dans la graine de chanvre décortiquée, et jusqu’à 50% dans la farine de chanvre et la protéine de chanvre.

    La Farine ou “Protéines” de chanvre

    Lorsque la graine entière est pressée, on en récolte d’une part l’huile et d’autre part un co-produit appelé tourteau de chanvre : un mélange de la coque et de l’amande partiellement déshuilée. C’est à partir de ce tourteau qu’est extraite la farine ou protéine de chanvre, ou plus exactement la poudre d’amandes de chanvre, puisqu’elle est issue d’un akène (petite noisette) et non pas d’une céréale (comme le blé par exemple). Elle est fabriquée en séparant l’amande de chanvre de la coque de la graine. En enlevant la coque, on concentre les éléments nutritifs contenus dans l’amande de chanvre et ses qualités organoleptiques en sont enrichies.

    Si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, au niveau nutritif, en revanche, tout le monde est unanime : la farine ou “protéines” de chanvre est une vraie petite bombe ! En effet, la graine de chanvre contient les 8 acides aminés essentiels : le tryptophane, la lysine, la méthionine, la phénylalanine, la thréonine, la valine, la leucine et l’isoleucine, indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Ces nutriments ne pouvant pas être synthétisés directement par le corps doivent être fournis par notre alimentation. C’est grâce aux acides aminés que se renouvellent les muscles, les tendons, les organes, les glandes, les onglets et les cheveux, et que le corps se protège contre les maladies et les toxines.

    Proteines de chanvre

    La protéine issue du chanvre

    Pain à la farine de chanvreL’intérêt majeur de la farine de chanvre est sa teneur en protéine végétale, directement assimilable par l’organisme : elle est d’ailleurs aussi appelée “protéines de chanvre“, un terme un peu galvaudé, car cette protéine n’est pas extraite de la graine (comme c’est le cas pour la protéine de soja par exemple), mais uniquement concentrée par la séparation de l’amande, de la coque et de l’huile. Le taux de protéines de la farine de chanvre peut varier en fonction des lots de grains et du procédé utilisé. Selon la méthode de pressage, on obtiendra un tourteau plus ou moins déshuilé : plus le tourteau est riche en huile, moins le taux de protéines sera important en proportion. Or, afin d’obtenir un tourteau très sec et donc concentré, la graine doit être écrasée si fort que la pression à froid devient très difficile, voir impossible selon la graine et le matériel mis en œuvre.

    En acceptant une perte de rendement en huile (de 5% environ), L’Chanvre a pris le parti de favoriser la qualité de ses produits, tant d’un point de vue nutritionnel, gustatif et de conservation. L’Chanvre privilégie une huile dont les propriétés sont parfaitement respectées, et une farine plus riche en huile (environ 15%) mais qui contient tout de même jusqu’à 40% de protéines (et jusqu’à 50% pour la protéine de chanvre!).

    En matière d’apport, 100 gr de farine de chanvre fournissent à eux seuls les quantités journalières recommandées en Oméga 3 (3 grammes), et Oméga 6 (9 grammes), ainsi que 45 gr de protéines complètes (à ce taux, 100 gr de farine de chanvre équivalent à environ 300 gr de bœuf cru), sans parler du reste ! La farine de chanvre présente l’avantage de contenir une protéine qui est directement assimilable par le système digestif humain, même en grande quantité. A l’inverse, les protéines animales (viande, œuf, poisson) requièrent beaucoup d’énergie lors de la digestion et ont des propriétés acidifiantes qui peuvent créer des problèmes rénaux, musculaires, digestifs, ainsi qu’un déséquilibre de la flore intestinale lorsqu’elles sont consommées à haute dose.

    La farine de chanvre et la protéine de chanvre se gardent très bien sur la durée, car même si elles sont fragiles à la lumière, elle peuvent se conserver 12 mois au réfrigérateur.

    Tout comme les protéines animales, il est conseillé de manger la protéine de chanvre autant que possible crue, afin d’éviter que ses acides gras ne saturent à la cuisson, devenant des radicaux libres à des températures importantes, qui auront un effet néfaste sur notre organisme. Dans certaines préparations, cependant, notamment les pâtes (pâtes à pain, brioche, pâtisserie...) le produit reste majoritairement en milieu humide et la température à cœur n’atteint pas un niveau trop élevé : dans ces cas la détérioration des acides gras sera moindre, voir inexistante.

    Comment consommer la protéine de chanvre ?Protéines de chanvre

    S’il s’agit sans aucun doute d’un super aliment aux qualités nutritives exceptionnelles, il ne faut pas pour autant oublier que ce produit reste de la nourriture et non un complément alimentaire. La confusion est aisée lorsqu’on l’appelle “protéines de chanvre“, mais la farine (ou protéines) de chanvre n’en reste pas moins un aliment qui doit être apprécié et savouré, et intégré dans les repas. C’est un apport particulièrement intéressant pour les personnes âgées, les malades, les végétariens et végétaliens, les sportifs ou encore les jeunes enfants. Consommée en début de journée, la farine (ou protéines) de chanvre aide à la récupération car elle contient du tryptophane, qui va se transformer en prostaglandine, puis en sérotonine, être assimilée par l’organisme en fin de journée et procurer au corps décontraction, relaxation et donc de meilleures conditions de sommeil.

    Utilisée en ingrédient, la farine ou protéine de chanvre s’intègre à toutes vos recettes en se substituant aux farines que vous utilisez habituellement, à hauteur de 5 à 30% du poids total de vos farines. Il faut prendre en compte que la cuisson va altérer les Oméga 3 & 6. Mais l’attrait principal de la farine et de la protéine de chanvre étant la teneur en protéines, l’apport nutritionnel reste très intéressant. Elle peut également être consommée crue, pour encore plus de bien faits ajoutez-la simplement à vos jus, smoothies, shakers, sauces, soupes etc..

    Pour les sportifs, elle est un allié de taille dans les shakes, ou encore en pâte à tartiner, mélangée à du miel ou des fruits secs : c’est un stimulant plein d’énergie !

     

    Lire la suite
    0

    Votre panier